Une avance dans les deux chiffres pour les conservateurs en début de campagne

Télécharger

Le dernier sondage La Presse Canadienne-Harris/Décima sur les intentions de vote révèle ce qui suit :


Selon Allan Gregg, président de Harris/Décima : « Pour les deux dernières semaines, nos données indiquent que les conservateurs jouissent d’une avance d’au moins dix points sur les libéraux. Même si deux semaines n’établissent pas une tendance, ces résultats s’avèrent les meilleurs qu’a obtenus le parti au pouvoir depuis l’automne 2009, et ils représentent assurément un départ en force pour la campagne électorale des conservateurs. En fait, en poussant plus loin l’analyse des données, deux changements majeurs semblent être à l’oeuvre – le budget et le déclenchement des élections semblent avoir galvanisé la base électorale conservatrice; et le NPD semble faire des gains réels auprès des femmes qui, traditionnellement, votent pour les libéraux. Si nous tenons également compte du fait que la popularité des libéraux a chuté de façon assez marquée au Québec au cours du dernier mois, les données démontrent que Michael Ignatieff et son équipe auront fort à faire au cours des 5 prochaines semaines pour s’extirper de cette impasse.»

 

 

  • À l’échelle nationale, le Parti conservateur détient une avance de 12 points depuis les deux dernières semaines. Le Parti conservateur récolte 37 % des intentions de vote, le Parti libéral 25 %, le NPD 18 %, le Bloc Québécois 10 % et le Parti vert 8 %. Pour la dernière semaine, l’avance du Parti conservateur est de 14 points. Ces résultats, obtenus pendant la période du 24 au 27 mars, donnent 38 % des intentions de vote au Parti conservateur, 24 % au Parti libéral, 19 % au NPD, 10 % au Bloc Québécois et 7 % au Parti vert.
  • Au Québec, le Bloc Québécois demeure bien en avance, alors que le Parti conservateur passe devant le Parti libéral. Depuis les deux dernières semaines, le Bloc Québécois récolte 40 % des intentions de vote, le Parti conservateur 21 %, le Parti libéral 16 %, le NPD 14 % et le Parti vert 7 %. Pour la dernière semaine, le Bloc Québécois récolte 41 % des intentions de vote, le Parti conservateur 22 %, le Parti libéral 14 %, le NPD 14 % et le Parti vert 6 %.
  • Le Parti conservateur détient une avance de 8 points en Ontario depuis les deux dernières semaines. Dans cette province, le Parti conservateur récolte 41 % des intentions de vote, le Parti libéral 33 %, le NPD 16 % et le Parti vert 8 %. Pour la dernière semaine, le Parti conservateur récolte 38 % des intentions de vote, le Parti libéral 32 %, le NPD 20 % et le Parti vert 8 %.
  • Le Parti conservateur prend les devants en Colombie-Britannique. Depuis les deux dernières semaines, le Parti conservateur récolte 35 % des intentions de vote, le NPD 29 %, le Parti libéral 20 % et le Parti vert 14 %.
  • Le Parti conservateur continue de dominer dans les Prairies. Au Manitoba et en Saskatchewan, le Parti conservateur récolte 52 % des intentions de vote, le Parti libéral 21 %, le NPD 21 % et le Parti vert 4 %. En Alberta, le Parti conservateur récolte 58 % des intentions de vote, le Parti libéral 21 %, le NPD 13 % et le Parti vert 5 %.
  • La course est serrée dans les provinces de l’Atlantique. Dans ces provinces, le Parti libéral récolte 36 % des intentions de vote, le Parti conservateur 35 %, le NPD 17 % et le Parti vert 7 %.

Chaque semaine, Harris/Décima sonde un peu plus de 1 000 Canadiens au moyen du téléVox, un sondage omnibus effectué à l’échelle nationale. Les données pour les deux dernières semaines ont été recueillies du 17 au 27 mars 2011 auprès d’un peu plus de 2 000 répondants. La marge d’erreur d’un échantillon de cette taille est de 2,2 %, 19 fois sur 20. Les données de la dernière semaine ont été recueillies du 24 au 27 mars 2011 auprès d’un peu plus de 1 000 répondants. La marge d’erreur d’un échantillon de cette taille est de 3,1 %, 19 fois sur 20.